AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 
wish that you were here — ACAMAR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
messages : 16
Date d'inscription : 22/10/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: wish that you were here — ACAMAR
Sam 22 Oct - 20:42


ACAMAR CHRONOS NEWTON
And I'm breathing deep and I'm there and I'm also not there

Ton identité

nom : newton pour qui il avait de la sympathie, de ceux qui ont trituré leur corps et leur âme pour trouver des réponses à ses secrets bien cachés, les grands esprits sur terre qui peut importe le pourcentage de cervelle dont ils se servaient créaient de leur plume et leur pensée des mondes entier avec la même facilité que certains de ses amis peuvent provoquer la mort en un claquement de doigt pas plus audible qu'un cri dans la nuit, mais il semble maintenant qu'un nom n'a pas temps d'importance, qu'il a la même transparence atroce que tous ses congénères de panthéons connus et reconnus et que la seule divinité en qui l'homme croit est sa seule personne. Il a vu les offrandes, des cartes brûlées pour le matériel misérable et vain qu'un bipède peut s'offrir, l'ardeur avec laquelle il s'attache et voue plus facilement un culte à un congénère qui accélère à peine les battements son coeur tant qu'il peut l'amener jusqu'au bord de ses lèvres pour le sentir à nouveau brûler dans sa poitrine, porter le nom d'un homme longtemps l'a fait désiré d'être d'un univers inconnu qu'on se doit de détester jusqu'au jour à le naturel revenu au galop a laissé dans sa gorge le coup amer de la déception que provoque un jouet brisé. ▲  prénom : acamar, il l'a volé, chapardé sans aucune honte et sans l'once de culpabilité malicieuse avec laquelle il s'empare de choses qui ne sont pas sienne, un affront à une petite lumière du ciel envers qui il est plus familier que quiconque au sein de l'humanité constituée de plus de créatures que de pauvres bêtes affamées de tout ce qui peut les détruire. Ce monde qui n'est pas le sien, il ne ressent plus le besoin d'essayer de s'y fondre, aussi fort a t-il essayé de s'enrouler dans le tissu des mensonges et des utopies, il préfère porter le costume étoilé du cosmos dont se parer n'inflige plus un poids et libère de la pesanteur intenable du sol, la terre est dépassée, la terre n'est pas le berceau de son âme et s'il pouvait s'échapper il ne deviendrait plus qu'une poussière tant qu'il pourra à nouveau représenter l'entité crainte que des vertueux hommes ont un jour inventés sa veste contre tous il est capable de la retourner pour le retour à la gloire du passé.  ▲  âge et date de naissance : il a le visage d'un trentenaire, la vigueur d'une jeunesse mortelle qu'une simple brise pourrait briser contre les falaises, une carcasse vieillissante et pourrissante qui n'a qu'un siècle derrière elle pour découvrir le monde, un poids plume né en janvier dans le froid sanglant de l'hiver, une misérable enveloppe aussi fine que son réel âge est grand, une enfilade de chiffres dans un ordre qu'il a lui même oublié où qu'il ne veut plus se ressasser. II est si facile de voir le temps passer autour de soit, c'est sur sa propre peau éthérée que le compte se perd entre la fierté d'une éternité gagnée au prix d'offrandes et la gêne que son existence provoque, craint, respecté, aussi indécis que les hommes sont pour sa personne. ▲ statut civil : solitaire affirmé, il n'a pas le temps d'aimer, pas le temps de s'attacher, pas de temps à donner pour une relation, ce serait perdre des secondes pour quelque chose qui n'est voué qu'à durer quelques jours, mois, années en étant optimiste, parce que tout est voué à s'arrêter, parce qu'il y a toujours un moment où le souffle quitte la poitrine pour ne plus jamais s'y engouffrer à nouveau. Pourquoi s'infliger une peine aussi humaine quand on peut s'en passer, sans désir, sans besoin de s'attacher plus longtemps que pour une étreinte que la peau réclame, même le vaisseau que le destin lui a trouvé n'en avait pas le besoin, un inconnu, une âme égarée, il en est presque rassurée, d'être un corps sans exigences de compagnie ▲  orientation sexuelle :lui même ne sait pas vraiment, il n'y a jamais porté d'importance, il est curieux de tout ce qui peut lui faire passer le temps,  car s'il est pour certains trop rapide, trop court et périssable, le sien est bien long. Alors sur le moment peu  importe le corps, qu'il s'agisse d'une belle demoiselle qui se voudrait aussi belles qu'une néréide  ou sauvage où la pale copie d'un héros grec, cela fera l'affaire, puisque toute cette mascarade ne dure jamais qu'un instant qui sera remplacé par un autre et que dépourvu de regret, il n'a pas besoin de se créer d'éthique à respecter, il a l'oubli pour remplacer les actes manqués.▲ Quel dieu, créature ou héros es-tu ? : chronos, temps et destin entre ses mains, la grande horloge qui tourne sans cesse autour de la tête des humains les rapprochant des griffes de la mort autant qu'elle les éloigne du jour où ils sont sortis du ventre de leur mère, le temps qui tarit les sources et fane les plus beaux visages, aussi destructeur que créateur, juste aime t-il préciser. Il s'estime essentiel et impartial, il est témoin, pas véritablement acteur, aux yeux de certains un monstre et pour d'autre le salut, l'espoir d'un lendemain meilleur, lui même ballote entre plusieurs idéologies, mais comme tout être vivant il tend à apprécier le chaos qu'il peut provoquer, fasciné par la propre efficacité de son arme la plus naturelle.▲  metier : jeune fleuriste, il tient sa propre boutique dans le coin d'une rue cachée par des enseignes plus colorées, visible par sa simplicité pour un oeil plus avertit, on ne le trouve jamais par hasard. Il s'occupe là de faire grandir les roses, il offre à certaines dames dans la rue des fleurs qui en disent long sur leur avenir, ce qu'il apprécie chez ces végétaux éphémères c'est leur espérance de vie si variable, c'est les propriétés diaboliques qui s'en réchappent, dans sa remise il goûte à la saveur de l'illégal, là sa propension au chaos qui ressort, ses livreurs savent qu'ils transportent de l'opium, du poison, le dieu toujours est entre deux mondes, de lumière et d'obscurité, avec sa place discrète dans l'univers drogué des fêtards, curieux de voir combien de temps dure un être humain en contact avec ce qu'il ne devrait ingérer. ▲  situation familiale : il a le souvenir d'une compagne, d'enfants, il a crée aussi, comme beaucoup de ses comparses, dieux et fils de dieux, mais dans cette nouvelle vie le néant s'impose, le besoin de faire table rase du passé, d'être unique et de n'être plus qu'un, la peur de se dédoubler, l'incapacité à aimer qui revient sur le tapis.▲  traits de caractère : blasé, calme, indépendant, irritable, colérique, susceptible, créatif, cruel, indifférent, vieux jeu, méprisant, rancunier, vindicatif. ▲  groupe : Glory and Gore▲  crédits : alaska



Ton idéologie
Tes tics et manies
Tes pouvoirs

 

Tes valeurs à défendre



Il portait un regard plein de compréhension vers l'humanité, chaque jour un peu plus d'amour qui avait son retour et le temps passe encore et encore, la frontière s’effiloche, la haine s'en mêle. De sa fascination pour les petits insectes il ne reste plus qu'un curieux intérêt pour leur résistance à la souffrance, la lassitude de voir leur corps se briser, de voir le temps altérer si facilement des petites choses, comprendre d'un coup que dans ce corps si humain il est exposé aux mêmes vices. Peut-être que c'est ce qui lui a fait perdre la tête où il n'avait déjà plus les épaules pour un monde si mortel, il est tombé dans les affres de la douleur, le met éternel, un plaisir qui se renouvelle sans cesse quand on fait preuve d'imagination. Pourtant la justice se tient encore entre ses doigts, ceux qui payent le méritent, ceux qui souffrent s'en sortent sur les bienheureux en ont la force, c'est pour un plaisir macabre personnel qu’il s'efforce de prouver au monde qu'il existe, qu'il effraie, au delà d'une croisade narcissique n'est plus aucune ambition, mais pour des nouvelles idéologies qui n'hésiterait pas à prendre ses armes, craignant avec légèreté une guerre sans véritablement la redouter, il trouve son plaisir en semant chaos pour la même raison qu'il en est qui aiment.




Tes habitudes

— Autour de ses bras sont disposés des bracelets aux aiguilles qui tournent une valse effrénées,  presque une collection entière de montre enlacées entre elles, une pour chaque fuseau horaire, pourtant jamais il ne s'en sert, rien qu'un détail comme pour un costume, rappeler qu'il est toujours là  — Créatures méprisées, il n'a de respect qu'envers les dieux, eux seules méritent un regard franc, les créatures elles la pitié, piétinées, il se moque de cerbère, juste un chien de misère aux canines qui traînent  toujours au mauvais endroit, pire encore alors est l'humain qui n'est qu'un insecte parmis les animaux d'une jungle où il se voudrait bien roi —  Rêveur étrange, depuis l'exil forcé sur terre et la vie entre les mouches il rêve parfois la nuit, des rêves tantôt doux et d'autres plus sombres dans lesquels ils se perd dans l'enfer d'un néant d'aiguilles de d'horloges prête à le dévorer — La cigarette au bec il ne fume que le tabac, les autres herbes et distillations ésotériques sont réservée à son commerce exclusif, il aime fournir de la qualité quand il s'agit de mort lente en sachet, s'attendant presque à voir débarquer les dieux de la mort à sa porte pour simplifier un travail qui leur est propre, défiant envers ses supérieurs — amateur de thé, toujours prêt à en boire à toute heure de la journée il savoure le met typiquement britannique sans lequel il pourrait trouver le temps maussade, sans avoir de préférence pour tel ou tel parfum, acamar aime autant les défis que changer son quotidien sans arrêt, préférant l'earl grey le mercredi puis ne supportant plus le thé noir aux notes asiatiques un dimanche trop pluvieux — ringard comme la plupart de ses comparses, ainsi il se défendra, il vit dans un temps qui ne correspond pas au sien, trop amoureux des vielles époques et méprisant envers la nouvelle technologie qui fait perdre la notion de son bébé aux êtres humains, il s'attache à ne posséder qu'un téléphone portable en cas d'urgence, dont il ne connait même pas un tiers des fonctions — sans notion de rien, il n'est pas spécialement alcoolique, son addiction cachée s'est révélée dans les jeux d'hasard quand beaucoup d'argent est en mise , là où la précieuse patience peut remporter gros, il s'amuse des tics des cancrelats qu'il affronte et empoche sa mise souvent doublée  — il préfère que cela ne se sache pas mais il raffole des cookies au chocolat — s'il a du mal avec les créatures des panthéons de ses frères et cousins éloignés il en revanche trouvé un compagnon de jeu sympathique du nom de olga, une dobberman pinscher particulièrement féroce qui a décidé de lui coller au basque depuis une sortie au parc, s'en prendre à son chien serait le pire des affronts — depuis quelques mois déjà il se retrouve hanté la nuit par des cauchemars, des projections des horreurs qu'il a commise, à se considérer presque maudit. — la politique est son sujet favori si vous voulez le faire rire, de tout temps il a trouvé le concept plutôt amusant, rien que pour ça il refuse de voir l'humanité partir en cendre, en plus de son envie évidente  de survivre — les miroirs sont la seule chose qui l'effraie, ou en tout cas capable de le déstabiliser —  il apprécie énormément la musique, c'est quelque chose qui le calme et arrive à complètement l'apaiser, il ne pense plus à grand chose quand il est sous l'emprise de la musique — c'est en revanche un horrible danseur, il n'aime pas cet art là, comme la plupart des arts qui lui échappe — il n'a aucune honte à utiliser et abuser de ses pouvoirs, il y trouve quelque chose de rassurant.  



(FLÉTRISSEMENT) capable de ralentir ou d’accélérer le vieillissement des tissus vivants, fane les fleurs et la nature, assèche les hommes comme des vulgaire fruits trop mûrs simplement en posant sa main sur leur peau. .
(ARRÊT DU TEMPS) peut arrêter le temps rien qu'en claquant des doigts  pendant cinq minutes, n'affecte que ce qui est matériel    et non vivant. au delà, il risque de s'épuiser où d'avoir de grosse répercussion sur son enveloppe.
(HYPERMNÉSIE )  se souvient de chaque détail de chaque époque, capable de retourner dans les souvenirs les plus enfouis, comme s'il ouvrait un vieux livre, plus il remonte dans l'histoire cependant plus il doit se concentrer, cela demandant parfois de rester immobile pendant des heures et des jours, aller trop loin pourrait totalement détruire les neurones de son enveloppe, il préfère se fier aux encyclopédie quand me voyage est trop lointain.


Le joueur derrière l'écran

ton pseudo : gallinea. ▲ ton âge  : quinze ans. ▲ ton pays : france.▲ ta fréquence de connexion : hasardeuse. ▲ comment t'es arrivé ici ? bazzart et trop pleins d'inspi qui avait besoin d'être relâché. ▲ ton avis sur le forum : vive les designs clairs. ▲ Scénario ou inventé ? inventé.▲  acceptes-tu une âme soeur et une cible ? avec grand plaisir.▲ un commentaire ?  il manque un smiley cookie...



Dernière édition par Acamar Newton le Mar 25 Oct - 14:07, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
messages : 16
Date d'inscription : 22/10/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: wish that you were here — ACAMAR
Sam 22 Oct - 20:42

+1 Si jamais.


Dernière édition par Acamar Newton le Mar 25 Oct - 13:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
messages : 294
Date d'inscription : 12/10/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: wish that you were here — ACAMAR
Dim 23 Oct - 10:52

Mais si je croise le temps avec cette tête je l'enlève ! Ben est vraiment exquis, vraiment choupi, du coup je me demande comment tu vas le façonner, si c'est le temps qui passe et dont on a peur, ou au contraire qui est bénéfique ! Brefouille, ça me fait plaisir de te voir ici (je m'y attendais pas ) j'ai hâte de connaitre ton personnage dans son entièreté, tu sais comment je les aime ! d
Et si tu as la moindre question tu n'hésites pas ! Bienvenue chez toi, dans ta nouvelle maison !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
messages : 133
Date d'inscription : 21/10/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: wish that you were here — ACAMAR
Dim 23 Oct - 14:06

Chronos, quelle excellente idée Je sais pas pourquoi, je l'imaginais toujours en vieillard à la barbe blanche, mais son exil sur terre semble vraiment lui avoir fait du bien Le début de ta fiche donne vraiment envie d'en savoir plus sur lui
Revenir en haut Aller en bas
avatar
messages : 56
Date d'inscription : 04/10/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: wish that you were here — ACAMAR
Dim 23 Oct - 14:48

Toi ici ! What a Face Ben en Chronos, ma foi, j'vais le ramener chez moi comme puppy personnel si ça ne te fais rien !
Bienvenue parmi nous ! Tu sais où trouver le staff si tu as besoin. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
avatar
messages : 84
Date d'inscription : 22/10/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: wish that you were here — ACAMAR
Dim 23 Oct - 16:53

je suis en train d'écouter la chanson de florence and the machine qui fait office de titre, le hasard des fois bienvenu sur le fofo misster !
Revenir en haut Aller en bas
Gods dies
messages : 123
Date d'inscription : 02/10/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: wish that you were here — ACAMAR
Dim 23 Oct - 20:05

chronos, avec la bouille de garçon perdu de whishaw
un petit seigneur du temps (ouais, je recommence DW)
bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
avatar
messages : 16
Date d'inscription : 22/10/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: wish that you were here — ACAMAR
Lun 24 Oct - 18:51

Merci à tous, je suis contente que chronos en petit gamin plaise, mais attention il mord un peu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
messages : 294
Date d'inscription : 12/10/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: wish that you were here — ACAMAR
Mer 26 Oct - 9:07


Validation
Gods die and everybody forget them



Le commentaire



Pile au moment où je voulais lire ta fiche hier gros bug de FA (c'est là qu'on se rend compte que je suis quand même droguée Arrow) J'aime ton personnage, j'ai l'impression que celui ci va me marquer tout comme Otto m'a marqué, car tu as le don de nuancer tes personnages à l'extrême et de les rendre humain par les émotions qui se dégagent dans tes phrases ! Et puis Chronos tu en fais une petite merveille .

Le guide de liberté



Félicitations, tu es validé(e). Avant de franchir les portes de Stockholm et les batailles entre dieux, voici quelques conseils qui pourront t'aider à survivre. D'abord, il te faut VÉRIFIER TON AVATAR DANS LE BOTTIN pour avoir la certitude qu'aucun double, maléfique ou bénéfique, ne vienne te voler ton visage. Ensuite, tu peux aller CRÉER TA FICHE DE LIENS ET DE RPS afin de ne pas terminer en âme noire et solitaire. Pense à faire un détour par la LISTE DES DIEUX. Tu peux aussi CRÉER UN SCÉNARIO et peut-être retrouver un visage de ton histoire, une personne avec qui survivre et mourir dans ce chaos. Enfin, si tu veux te détendre et oublier les sombres mémoires du passé, tu peux aller FLOODER avec les autres florentins. Mais n'oublie pas, il faut toujours se méfier de son voisin, ici. Alors, bon courage et bon jeu.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: wish that you were here — ACAMAR

Revenir en haut Aller en bas
 
wish that you were here — ACAMAR
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CRYSTAL EYES :: 
FÖDELSE
 :: LA PRESENTATION :: DANS L'ANTRE DES ARMEES
-
Sauter vers: