AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 
Hugo Cigfran - Le Corbeau critique la noirceur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
messages : 11
Date d'inscription : 13/11/2016
Age : 26
Localisation : France
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Hugo Cigfran - Le Corbeau critique la noirceur.
Dim 13 Nov - 18:15


Hugo "Hugin" Cigfran
Maître Corbeau sur un arbre perché.

Ton identité

nom : Cigfran ▲  prénom : Hugo  ▲  âge et date de naissance : Immémorial mais l'apparence d'un jeune éphèbe d'une vingtaine d'années.  ▲ statut civil : Célibataire ▲  orientation sexuelle : Homosexuel ▲ Quel dieu, créature ou héros es-tu ? : Hugin, corbeau messager d'Odin ▲  metier : Artiste plasticien, danseur moderne et contemporain, poète et chanteur▲  situation familiale : Un frère,  Munin ▲  traits de caractère : Optimiste, Romantique, Rêveur, Altruiste, Bordélique, Commère, Curieux, Têtu, Franc, Intègre,  Loyal, Gourmand, Maladroit,  Sensible, Désinvolte.  ▲  groupe : HEART OF GOLD ▲  crédits : Eylika



Ton idéologie
Tes tics et manies
Tes pouvoirs

 

Tes valeurs à défendre

La Beauté n'est pas une propriété,  elle est affaire de chacun et possible de tous. Aussi la création, le cosmos, le monde est une splendeur a tous ou autrement dit à personne.  Si la nature à pu faire des merveilles,  il est de l'avis de Hugo que chaque être vivant est capable de surpasser ce dessein et ériger un monde d'autant plus beau et sublimer l'existence du monde lui même grâce à l'amour et la bienveillance.  "Du chaos naissent les étoiles" et dans tous ténèbres la lumière jaillit pour magnifier et élever l'être qui sait la voir. Devenir un monde de lumière pure, voilà l'unique aspiration du volatile. "Le corbeau critique la noirceur".




Tes habitudes

- Hugo est végétarien, ni viande, ni poisson. Son péché mignon, les pancakes au sirop d'érable dont il rafolle. - Hugo a une fascination pour les bijoux et les pierres précieuses qu'il collectionne et garde son trésor jalousement.  - Hugo a une phobie des chats et des félins en général,  ils le mettent très mal à l'aise.  - Hugo est un hédoniste convaincue et pacifiste dans l'âme, la violence et la cruauté lui font horreur, c'est quelqu'un de sensible capable de verser une larme devant un film d'amour.  - Hugo est un passionné de musique classique même si il chante principalement du jazz, du rock et du blues avec sa voix grave et cassée.  - Hugo à le mal des transports,  voiture, train, bateaux,  avion, métro ou bus, il est malade rien qu'à l'idée de devoir les prendre. - Hugo est un bordélique notoire et un retardataire chronique, c'est également un flemmard qui s'arrange toujours pour procrastiner le plus possible. - Il n'y a qu'une chose qui le fasse vraiment sortir de ses gongs, la violence physique ou morale faite sur autrui qui peut le pousser à devenir colérique,  mesquin et très rancunier. - Son frère Munin est la personne à qui il tient le plus et envers qui il a un profond respect et sens du devoir et du sacrifice. - Il peut avoir autant un côté bohème que divas, aimant tout autant les chansons en forêt autour d'un feu de bois que les dîners mondains et sophistiqués, il aime jouer avec les apparences comme le ferait un Dandy.



Ce que tu es capable de faire

L'esprit ouvert : Hugin signifie Esprir, Pensée. Le volatile est en effet capable de lire en celles-ci. Fin télépathe, il lit dans les gens comme dans un livre ouvert pour y entendre leurs secrets, leurs tourments et leurs espoirs les plus enfouis.
Sans frontières : Hugin est un messager, un être libre capable de parvenir au delà des frontières,  des limites et des distances.  Il se transporte d'un endroit à un autre sans gaspiller le temps qui passe, en course avec la lumière et plus rapide que cette dernière pour apporter la nouvelle.
Revêtement naturel : Hugin peut recouvrir son apparence originel à tout moment,  celle d'un oiseau noir porteur d'augures bons ou mauvais, volant libre dans le ciel et croassant à la Mort. Revenir le bel animal, le corbeau majestueux et vif naît au creux de l'oeuf de l'univers.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
messages : 11
Date d'inscription : 13/11/2016
Age : 26
Localisation : France
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Hugo Cigfran - Le Corbeau critique la noirceur.
Dim 13 Nov - 18:17

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.


PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
messages : 11
Date d'inscription : 13/11/2016
Age : 26
Localisation : France
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Hugo Cigfran - Le Corbeau critique la noirceur.
Dim 13 Nov - 18:18

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.


PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
messages : 11
Date d'inscription : 13/11/2016
Age : 26
Localisation : France
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Hugo Cigfran - Le Corbeau critique la noirceur.
Dim 13 Nov - 18:18

À vous!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Hugo Cigfran - Le Corbeau critique la noirceur.

Revenir en haut Aller en bas
 
Hugo Cigfran - Le Corbeau critique la noirceur.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CRYSTAL EYES :: 
FÖDELSE
 :: GESTION DU PERSONNAGE :: SE LIER
-
Sauter vers: