AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 
flambeau vivant (ramsus)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
messages : 25
Date d'inscription : 25/10/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: flambeau vivant (ramsus)
Mer 9 Nov - 16:14


flambeau vivant
Me sauvant de tout piège et de tout péché grave, ils conduisent mes pas dans al route du Beau. Ils sont mes serviteurs et je suis leur esclave, tout mon être obéit à ce flambeau vivant.



Sept heures, l'aube accoste sa bave opaque et lumineuse. Lentement, elle s'étire de l'ombre, fredonne ses diapasons et se pâme d'art et d'astuces. La belle Stockholm ! Sur le culmen d'une colline,  Nicol en hume les fragrances. La muse se distingue des autres. Avec son brassage de poussières et de brume diesel, purgés, dilués par les blizzards marins. Napoléon se mue en iode, devient conquérant et dévaste les tripes urbaines. La Venise du Nord triomphe en promesses. La fin du voyage ? Dans l'immensité suffocante, l'espoir rogne au parfum de l'évadé. Subtil, roussi, cinglant son museau d'un bouquet familier. Le cœur pris en tenaille, gonflé dans l'émoi. Brutal, incendiaire, le torse qui flambe. Relativiser ! Ce n'est pas la première fois, ni la dernière, qu'un oasis germe de la dyade sulfureuse bâtie d'ennui et de désespoir. Une quête sans horizon. Combien d'années encore à traîner la patte tremblante sur le galbe d'un monde trop vaste ? L'étroitesse de l'enfer, il s'en languit, aspire à trouver le maître fauché, les odeurs familières. Charon, Perséphone, surtout Hadès. Les orbites d'un passé révolu.

Dix sept heures. La voûte s'empourpre. Les jambes mollissent aux secousses d'un claquage surgit sans crier gardes. S'asseoir à tout prix, reposer sa carcasse, cette prison de chair vulnérable qu'il méprise. L'allure d'un bohémien en balade avec ses lambeaux de nippes et le poil broussailleux. Des regards minaudent avec censure sur sa charpente adossée au mur d'un vieux bistrot. La babine tressaille. Ces éphémères se targuent d'être les suprêmes et pétrissent le monde à leurs bons vouloirs. Comment pareils ravages puissent être possibles ? La foison d'un indicible fiel dédié aux fugaces. Le rêve, l'utopie, la pulsion assassine de les voir chuter dans sa gueule monstrueuse. S'il avait encore sa stature de jadis. Aujourd'hui, il n'est plus qu'un berger allemand, le croc suffisant pour déloger quelques morceaux de chair, mais trop minus pour faire trembler une ville de son ire pandémique.

Soudain…
Elle est là ! La cendre, la mort au museau. Une bourrasque charitable venant lui insuffler la réponse languissante.  Machinalement, le corps se déplie et, la fatigue ignorée, se rue dans le dédale des boyaux bétonnés. Il est là ! La bouche se dérouille d'un sourire. Il court sans songer au fléau de ses bronches. Galope à n'en plus finir ! La course aboutit aux portes d'un gratte ciel. L'odeur s'amplifie et devient évidente. Il ne tient plus. Les portes miroirs franchies, le corps tremble d'ivresse au bouquet capiteux qui le saisit. Alors, sans se soucier de la foule gorgeant le hall, Nicol distance les gardes, fend l'auditoire pour finir son trekking aux bras de la semence. Les deux chutent au bond un peu trop impétueux. Collision osseuse, ça ignore la douleur et s'enthousiasme des retrouvailles. Toutou euphorique, il ne saisit pas le scandale qui saisit l'assistance, ni l'étourdissement du butin qu'il enlace avec extase. « Je t'ai enfin retrouvé ! » Croassement mécanique. Hadès délogé! La pression de l'étreinte prend amplitude. Folie d'un pouilleux blotti contre le classieux, le grand manitou.


(c) Neon Demon

Revenir en haut Aller en bas
 
flambeau vivant (ramsus)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un Parti Politique Flambeau neuf!
» Le ministre des Haïtiens vivant à l'Etranger reçoit la Commission OEA/CARICOM
» Haiti : Retrouvé vivant après 27 jours !
» The Black Man Did It. Le racisme est vivant Ozeta, n'en déplaise à certains
» [Dio][WIP] "Mais je ne suis pas un homme vivant"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CRYSTAL EYES :: 
STOCKHOLM
 :: NORRMALM
-
Sauter vers: