AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 
children of the wild ones - esja

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
messages : 20
Date d'inscription : 01/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: children of the wild ones - esja
Jeu 3 Nov - 13:56


ESJA "ENYO" FØNSMARK
she have seen the horrors of hell.

Ton identité

nom : fønsmark, un nom emprunté à une ancienne camarade, amie tombée au combat. C'est un hommage à sa façon ▲  prénom : esja, volé aux montagnes qu'elle côtoya pendant ses voyages ▲  âge et date de naissance : des lustres auparavant elle s'éleva sur d'innombrables champs de bataille ▲ statut civil : célibataire, la porteuse de guerre se veut volage, conquérante des corps▲  orientation sexuelle : le regard traîne sur les corps, qu'importe les propriétaires, Enyo s'égare dans les bras d'amants, d'amantes, guerriers valeureux, sauvages farouches ▲ Quel dieu, créature ou héros es-tu ? : enyo, la « destructrice de villes » sœur de la guerre, déesse des batailles. Elle fut Bellone chez les romains.▲  metier : propriétaire d'une salle de combat, nommé l'Ira et gérante d'un cercle de fight club clandestin, temple d'Enyo. Dans l'ombre, elle hisse l'Odium en leader silencieux, un groupe de résistance, frappant avec dureté la société et ses corruptions ▲  situation familiale : ersatz familial chez les camarades, ses origines sont flous et Enyo entretien le mystère qui les entoure ▲  traits de caractère : farouche - belliqueuse - torturée - vengeresse - triste - colérique - conquérante - dominatrice - tumultueuse -  violente - ardente - implacable - déterminée - audacieuse ▲  groupe : glory and gore ▲  crédits : faust



Ton idéologie
Tes tics et manies
Tes pouvoirs

 

Tes valeurs à défendre

La fille de la guerre est monstrueuse, dévorant tout sur son passage.  Bête sauvage parmi les dieux, parmi les hommes, elle agace la fierté et les sens par ses défis constants. On la murmure inapte à la raison, porteuse de rage, ennemie de la paix. Pourtant, Enyo est guerrière avant tout, brandissant ce code tacheté de sang qui règlent ses actions depuis qu'elle est venue au monde.

L'esprit agité par les tumultes des batailles, Enyo est une déesse sanglante. Ce n'est pas pour les aboutissants de la lutte que la belle guerroie mais pour la guerre elle-même. Traversant le temps, dans ces nouveaux mondes où la violence se dissimule derrière les mots et les artifices, Esja était égarée, cherchant désespéramment la sauvagerie des luttes qui s'affichaient à elle. Car la violence, c'est dans les jeux martiaux que la déesse les cherchent. Sous l'égide d'un dieu des temps passés, arraché aux terres du Nouveau Monde, la voilà qui recherche de nouveau le sang d'avant. La rancœur brûlant ses entrailles, elle songe à la gloire acquise, traversant les croisades, jusqu'au dernière guerre pour venir dorénavant trouver ses champs de batailles au cœur de l'enfer urbain.

Dans le désespoir, l'esprit s'est rompu, tantôt furie, tantôt détermination lui serrant le cœur. Elle a l'apparence de cette femme tranquille, prête à imploser et sauvage. Sanguine, Esja n'est familière que parmi les bêtes, les hérauts de violence, en trouvant pourtant satisfaction chez ceux qui mènent leur propre lutte. Dans la gloire et le sang, Enyo est en quête de sa renommée d'avant, cherchant la guerre, cherchant la violence, et à tout prix la destruction. D'elle-même... ou de son monde.




Tes habitudes

SANGUINE - Esja est bourrée de ce qui pourrait paraître être des contradictions pour un regard extérieur mais qui ne sont en fait que les manifestations étranges de cette déité de la guerre. Elle figure aux horreurs des batailles, mais martiale, elle suit certaine règle. Elle n'épanche jamais ses soifs de violence hors d'un combat, par le meurtre pur et simple qui ne présente que peu d’intérêt à ses yeux - Pourtant derrière la dureté, il y a une fragilité, une tristesse et une mélancolie aiguë. Voici les défaites face à un monde qui lui échappe, face aux tortures de la solitude qui parfois pèse et la nécessité de chercher sans cesse sa voie.

SAUVAGE - Esja foule les prairies, la terre forestière, avide de liberté. Elle s'arrache au bitume pour quérir quelques instants dans la nature. La déesse est un tantinet vieux jeu quand il s'agit de choisir ses excursions. - Elle susurre, déniche le potentiel des faibles. Esja attise et énerve, amenant les fragiles à devenir corrosifs. La déesse incite à la rébellion et pousse à la guerre, même le plus doux des agneaux. - La musique donne une âme à nos cœurs et des ailes à la pensée. La relation de la déesse à la musique est une longue et tragique histoire. Décidée à guider les âmes au combat au son des tambours, Enyo finit par s'enticher des arts plus subtiles que celui du maniement des armées. Musicienne, occasionnellement par le passé, elle finit par briser ses instruments, par dépit et par désespoir. Dans son temple, les coups ne sont cependant pas la seule musique que l'on peut entendre. - Esja entretien encore quelques liens avec son dernier boulot, celui qui lui a permis de s'établir pour lancer sa petite affaire. Elle était garde-forestière auparavant, avant d'ouvrir sa salle de combat.

LA REINE ROUGE - Attraction pour le carmin, l'écarlate, le rouge nerveux. - Son fight club, c'est son royaume. Elle y a amassé dieux et héros d'antan, ainsi que les mortels qui daignent s'y aventurer. Dés lors, ils s'affrontent toute la nuit durant. La bataille s'est faufilé dans ces hangars, ces sous-sols. Il bouge sans cesse, vivant dans l'illégalité. C'est du sang versé dans le combat qu'Enyo survit et vit. Ils sont l'inspiration, le souffle qui lui donne force et soutiennent ses pouvoirs. - On la connait sous le sobriquet de Reine Rouge, souveraine carmine menant les foules souterraines.  Elle est la nouvelle déesse des rebellions urbaines, menant les manifestations et la Guerre Moderne. La révolte n'a qu'un nom : l'Odium.



Ce que tu es capable de faire

(CONTRÔLE DU SANG) Enyo échauffe les humeurs. Le sang qui pavait son chemin est devenu sien à contrôler. Alors qu'elle taillait les chairs de la pointe de son glaive, l'ichor s'écoulait, au même titre que l'écarlate courant les veines des simples mortels. Les corps ne sont plus que l'enveloppe qui recèlent le précieux liquide, bringuebalés par la simple volonté de la déesse. Il devient le poison tantôt  brûlant, tantôt glacé, liquide de vie, portant la mort de ses victimes. Enyo enchaîne l'organisme, tiraille les muscles. Ils ne deviennent plus que de simples marionnettes aux fils invisibles tiré par la guerrière. Si elle ne peut plier la volonté, les corps deviennent alors siens.

(FURIE) Elle vient, rage aveuglante, emportant tout sur son passage. La raison devient folie, la déesse devient primaire, bestiale. Les prunelles s’obscurcissent et les babines rougissent. Elle se perd, s'égare dans des ébats furieux. Les barrières se rompent tandis que la Guerre se dévoile. La logique s'efface. Par crainte, on l'enferme ou on l'attache. Le pouvoir d'autrefois a été corrompu, incontrôlable désormais et symbole de l'égarement de la déesse, perdue dans un monde qui n'est plus à sa mesure. Ses élans furieux, lorsqu'ils s'apaisent, la laisse un temps chancelante, égarée, presque fatiguée si le divin pouvait être affecté de pareils maux. Marque de son affliction, la déesse verse, même en temps normaux, des larmes teintées de sang.

(CRI DE GUERRE) - Invincibilité donnée. La déesse harangue les foules.. ou du moins quelques petits groupes dont elle parvient à capter l'attention. Autrefois puissante, elle s'étiole dans l'oubli. La folie meurtrière perce de temps en temps, mais il ne suffit plus à Enyo d'un seul mot pour lancer de ténébreuses batailles. En susurrant à l'oreille d'autrui, elle incite pourtant à l'imprudence et distille dans les cœurs un courage teinté d'inconscience. Le corps ignore alors les blessures, la fatigue, les coups portés. C'était les guerriers ours des autres terres qui partageaient cette rage destructrice des combats, qu'Enyo peut encore inciter. Pour les dieux, au prix de sa propre faiblesse, Enyo peut accroître les pouvoirs d'autrefois, tirer le fil des puissances d'antan. 


Revenir en haut Aller en bas
avatar
messages : 20
Date d'inscription : 01/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: children of the wild ones - esja
Jeu 3 Nov - 13:57

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.


PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
messages : 20
Date d'inscription : 01/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: children of the wild ones - esja
Jeu 3 Nov - 13:57

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.


PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

PSEUDO

Ici tu écris le résumé de ton lien. bellicosus sane milesque semper et militum ductor sed forensibus iurgiis longe discretus, qui metu sui discriminis anxius cum accusatores quaesitoresque subditivos sibi consociatos ex isdem foveis cerneret emergentes, quae clam palamve agitabantur, occultis Constantium litteris edocebat inplorans subsidia, quorum metu tumor notissimus Caesaris exhalaret.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
messages : 104
Date d'inscription : 01/11/2016
Age : 22
Localisation : stockholm.
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: children of the wild ones - esja
Jeu 3 Nov - 15:37

Revenir en haut Aller en bas
avatar
messages : 20
Date d'inscription : 01/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: children of the wild ones - esja
Jeu 3 Nov - 15:55

Volontiers mon cher. What a Face Une petite idée/envie ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
messages : 104
Date d'inscription : 01/11/2016
Age : 22
Localisation : stockholm.
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: children of the wild ones - esja
Jeu 3 Nov - 17:18

J'aurais sans doute une petite idée... <3
Est-ce que Esja est du genre à user son don pour pousser des combattants à se battre ?
j'imaginais que Pit' se serait fait embarquer dans cette histoire de combat illégal et finalement,
il aurait cherché à s'échapper, l'aurait menacé, pensant qu'il ferait le poids face à elle pour se
défendre sous sa forme de dragon, mais au final, il se trompe et elle le force à se transformer
et à se battre grâce son don de contrôle du sang ? What a Face qu'en penses-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
messages : 18
Date d'inscription : 04/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: children of the wild ones - esja
Ven 11 Nov - 0:15

Moi, moi,moi.

Alors, je verrais bien Einar être un combattant régulier au fight club que tient Esja. Plutôt sombre, silencieux et froid, il aurait été assez discret que pour qu'on ne le remarque pas si ce n'était ce handicap rendant ses combats d'autant plus appréciés. Il serait devenu un habitué au point qu'Esja ne s'intéresse véritablement à lui. Ce pauvre bougre aveugle qui semble prendre autant de plaisir à se faire casser la gueule jusqu'à n'être qu'une plaie béante, autant que d'écraser ses adversaires selon les nuits. Elle pourrait comprendre cette violence qu'il porte au fond du buste, ce besoin de lacérer sa cage thoracique pour en arracher tout le mal, autant que de mettre le monde à feu et à sang.
Faisant partie du même groupe, se rejoignant un peu dans l'idée, il n'est pas impossible que les deux se comprennent. Que dans cette furie conquérante, elle n'arrive à faire un peu fondre le givre recouvrant l'épiderme du Dieu de l'hiver.

A voir ce que tu en penserais.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
messages : 20
Date d'inscription : 01/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: children of the wild ones - esja
Ven 11 Nov - 21:27

Pitón : (Désolée d'avoir mis du temps à répondre ! ) Alors, concernant ton idée... je ne sais pas si ça collerait vraiment à Enyo. Elle se nourrit de la violence certes, mais ne force pas les gens à combattre si cela n'est pas quelque chose dont ils ont envie... vu que ça perdrait un peu de ce qu'elle recherche justement. What a Face Esja manipulera plus, instillera cette rage amenant ses "proies" à se battre dans son fight club. Du coup, je vais réfléchir comment tourner ça, mais si ton dragon ne veut pas se battre volontairement je ne pense pas qu'elle usera de son don pour l'y forcer.

Einar : Le feu et la glace... J'a-do-re cette idée de lien sérieux, elle déchire ! Le fait qu'ils soient à la fois différent mais en se rejoignant sur cette violence qui bout dans leurs entrailles... Je pense que du côté d'Esja il pourrait avoir un soupçon de fascination dissimulé à l'écart de ce combattant peu habituel qui accepte les coups autant qu'il les rend. Je n'ai pas grand chose à ajouter si ce n'est que je te propose un rp si ça te dis ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
messages : 18
Date d'inscription : 04/11/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: children of the wild ones - esja
Lun 14 Nov - 13:13

Il s'agit d'un duo explosif que celui-ci.

Si cela te plait, c'est parfait! Je te rajoute au plus vite (histoire de pas oublier comme j'en ai la si bonne habitude ).

Le rp me dit plus qu'un peu ! On peut en discuter par mp si tu veux.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: children of the wild ones - esja

Revenir en haut Aller en bas
 
children of the wild ones - esja
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CRYSTAL EYES :: 
FÖDELSE
 :: GESTION DU PERSONNAGE :: SE LIER
-
Sauter vers: