AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 
– chagrin de mes amours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
messages : 16
Date d'inscription : 21/10/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: – chagrin de mes amours
Mar 25 Oct - 16:02


Meïda 'macaria' WISÉN
La petite citation ici comme il te plaira

Ton identité

nom :  wisén. prénom : meïda. âge et date de naissance : grèce antique en berceau. statut civil : célibataire, veuve de sa pureté. orientation sexuelle : peureuse des corps qui se dresse devant le sien. Quel dieu, créature ou héros es-tu ? : macaria, déesse de la mort  bienheureuse. douce faucheuse, contraire du terrible thanatos. metier : assise dans un coin l'enfant dessine des croquis, glisse les chefs d’œuvres sous la porte du père. instruments de tortures pour demoiselles manipulées. situation familiale : mère inconnue, oubliée. père présent et absent dans les bras d'une plante qui pourrait être sa sœur. beau-père qu'elle rêve d'avoir en cachette, un charon protecteur, un charon en père-adopté. traits de caractère : intelligente, silencieuse, vicieuse, taquine, butée, sauvage, décalée, solitaire, tournée famille, insensible (récemment), combattante, possessive, sympathique, intriguée. groupe : SOUL SURGERY. crédits : aquamarine.



Ton idéologie
Tes tics et manies
Tes pouvoirs

 

Tes valeurs à défendre

boumbadaboum. ils sont tombés les divins, ne sont plus que des misérables. au départ elle fut intriguée, passionnée d'eux et de leurs coutumes. lever les poings ? jamais. puis un beau jour, la princesse se retrouve souillée, ses idéaux changent, sa vision évolue. ils paieront. ils paieront et s'excuseront, ils seront détruits. ne vivront que par elle, par eux, les siens. ils deviendront dépendants des dieux et plus jamais, ô grand jamais, ils n’oublieront.




Ton mental

001. gamine aux bras du père pendant deux siècles, perdue dans le monde des vivants, pas l'habitude de les côtoyer. eux et les couleurs attrayantes. ne connaissait que la noirceur infernale du domaine paternel. sa première naissance.

002. les adieux d'un père sont douloureux. t'es grande maintenant. gamine qui doit vivre seule, appartement payé par l'aîné, mais doit faire sa vie sans son aide. carnet mortel sous l'oreiller, petit cadeau pour ne pas oublier ses origines. l'enfant refuse, décide de renier son passé, sa vie. peu à peu elle disparaît. humaine qu'elle cherche à devenir. mort bienheureuse qu'elle désire s’offrir. idiote.

003. tombe amoureuse pour la première fois. un garçon souriant, intriguant. c'est le début de sa première histoire, de sa première vie. elle quitte l'habitat payé, les radars du père. enfant bohème qui arpente les rues, les villes, les champs, gamine qui se retrouve dans des lieux interdits, dans des draps dangereux. enfant souillée. elle cherche la béatitude extrême. alors elle meurt et découvre les limbes.

004. renaissance divine ou cauchemardesque, le père en divin. sentiments absents de la carcasse. au revoir les embrassades de famille, contacts reniés, impossibles. évite de retomber en cendres. jalouse de la reine capable de l'embrasser, de caresser ses joues. gamine qui brûle de l'intérieur et rêve de faire flamber la reine-plante.

005. enfant lunaire qui se cachait dans les bras de nyx, enfant sauvage qu'un nombre ridicule connaît. elle donnait une mort douce, heureuse, tranquille et paisible. c'était le boulot de toute son existence. autrefois priée à la naissance des enfants pour que leur fin puisse être agréable, la voilà oubliée des modernes. camions et bagnoles offrent une fin rapide et sans souffrance.

Tes habitudes


001. cheveux à la teinture hivernale qu'elle n'entretient pas. même tignasse blanchâtre qu'aux enfers. 002. ne commence pas sa journée sans un bol de chocolat chaud. caprice de gamine si le rituel est manqué. 003. passionnée du dessin, le boisé qui gratte contre la feuille. imagination débordante quant à la mode et ses instruments tortionnaires. 004. insensible émotionnellement et physiquement. pion du roi des morts, marionnette ramenée à la vie. 005. fille de son père. ne supporte pas les rayons du soleil s'ils se font trop puissants ; gamine qui déteste l'été, préfère l'hiver. toujours pale, ne bronze jamais. vampire que les autres murmurent. 006. nouvelle vie mais les mêmes souvenirs. phobie des relations sexuelles, dévirginisée par un malade, poupée violée. refus d'être touchée, joues comme mains, seuls hanne et rasmus sont autorisés. père à rayer de la liste, sauf s'il porte ses gants. 007. death note qu'elle possède encore, caché dans ses affaires, dans son foutoir. pense offrir des morts agréables. veut éradiquer le mal sur terre, cherche à rendre le monde meilleur. enfin, meilleur aux yeux d'un mort-vivant, d'une insensible. 008. curieuse à en crever. elle ne peut s'empêcher de toucher à tous les objets qu'elle croise mais seuls les yeux touchent les semblables. questions qu'elle balance en trois mots, lunée, dans un autre monde, enfant qui découvre d'avantage le réel qui l'entoure. 009. gagnante dans sa solitude. on ne connaît pas ses pensées, ses envies, ses désirs. livre qui reste constamment fermé. culture étonnamment grande qu'elle n'expose pas au reste du monde, passe pour une timide ignorante. 010. perséphone qui pourrait être sa sœur. jolie rousse qui intrigue l'enfant. comment peut-il l'aimer ? comment peut-elle l'aimer ? comment s'aiment-ils ? autant intriguée que jalouse de sa singularité. elle était la seule fille du bas monde, la seule princesse, la seule reine au cœur du roi. place volée. père qui s'éloigne pendant six mois. tu as volé mon père, j'espère qu'il volera ton mari.



Ce que tu es capable de faire

repose-toi – l'homme respire difficilement. il avale sa salive, garde les paupières fermées. il n'a plus toute sa tête. meïda est là, l'observe, en compagnie de ses proches. certains pleurent. d'autres font les forts, ils essayent de se battre. ici, l'argent est rare, les médecins sont introuvables. alors l'espoir est là, il réchauffe les cœurs. meïda est blonde, petite, chétive, elle fait penser à un ange. l'homme est vieux, alors, il ne fera pas de grandes différences. ils ont suppliés pour qu'elle vienne, la gamine, qu'elle apaise les doutes du condamné. juste par sa présence. meïda est gentille. meïda est là. meïda murmure discrètement. « Ευλογημένος να είναι ο θάνατος σου », bienheureuse soit ta mort. cette fois, ils pleurent ensembles. ils se serrent. ils pensent que l'homme est mort naturellement, que le cœur s'est arrêté sagement. elle fait glisser ses doigts en dehors de la main sans vie, recule de plusieurs pas, silencieuse. mort par son touché. elle espère qu'il rejoindra son île malgré les prières destinées à un autre.

nouveaux amis – la jeune fille s'avance, tremblote légèrement. elle est seule. il fait froid. mais la jeune fille s'arrête, observe la masse grisâtre droit devant. une âme. elle arrive à les reconnaître, toutes, c'est facile. des membres de sa famille, un peu. elles sont ses plus grandes amies, sans compter le chien. alors la morveuse s'avance, heureuse. elle se glisse devant la chose, souriante. l'âme n'est pas comme celles des enfers, il n'y a pas un sourire sur sa face déprimée. d'habitude elles sont choquées, d'habitude elles parlent, s'expriment. là, c'est le néant. la solitude. l'âme passe au travers. une errante, celle qui ne peut rejoindre le repos éternel.

cerveau en ébullition – le plus faible des trois. trente années en médecine. des connaissances énormes. une vie complexe et un apprentissage difficile. elle lui arrache l'intégralité d'un simple touché pour l'apaiser. devient un codex ambulant, une créature connaissant la vérité, toutes les réponses de la vie. besoin de tout savoir pour offrir la meilleure des morts.


Le joueur derrière l'écran

ton pseudo : alice ça glisse aux pays des saucisses ton âge  : dix-sept bientôt ton pays : baguettes ta fréquence de connexion : trop souvent comment t'es arrivé ici ? bazzart est ton ami ton avis sur le forum : j'ai des idées qui défilent dans ma caboche Scénario ou inventé ? inventé  acceptes-tu une âme soeur et une cible ? seulement la cible un commentaire ? après tribos et dio, je m'arrête.



Dernière édition par Meïda Wisén le Jeu 27 Oct - 11:42, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
messages : 16
Date d'inscription : 21/10/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: – chagrin de mes amours
Mar 25 Oct - 16:13

sait-on jamais

post-it ;
tics et manies.
pouvoir.
idéologie.
fiche d'identité.


Dernière édition par Meïda Wisén le Mer 26 Oct - 14:17, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
messages : 84
Date d'inscription : 22/10/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: – chagrin de mes amours
Mar 25 Oct - 19:20

ton profil est ouf et ton titre rolala ! j'aime ! bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
messages : 16
Date d'inscription : 21/10/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: – chagrin de mes amours
Mar 25 Oct - 19:29

merci mon cher, je sens que ton premier pouvoir va me donner des idées!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
messages : 65
Date d'inscription : 21/10/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: – chagrin de mes amours
Mer 26 Oct - 7:54

Bienvenue sur le forum, j'ai hâte d'en découvrir plus sur ta miss
Revenir en haut Aller en bas
avatar
messages : 133
Date d'inscription : 21/10/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: – chagrin de mes amours
Mer 26 Oct - 8:59

Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Gods dies
messages : 123
Date d'inscription : 02/10/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: – chagrin de mes amours
Mer 26 Oct - 9:05

MON PETIT MONSTRE
on ne joue pas avec le carnet, faut arrêter de massacrer les gens
on a besoin des humains, pour reconstruire des temples
cavale pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar
messages : 16
Date d'inscription : 21/10/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: – chagrin de mes amours
Mer 26 Oct - 9:35

merci à tous, vous êtes adorables.
encore l'idéologie et la fiche d'identité, ça va, je vais vite!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
messages : 294
Date d'inscription : 12/10/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: – chagrin de mes amours
Mer 26 Oct - 9:35


Fais gaffe à ta tête
C'est bien triste que Persé soit si jalouse parce que Meïda est toute belle, j'aime beaucoup déjà ce que je lis de ta fiche (et je suis sûre que je t'ai déjà lu sur d'autre forum )
Je te dis plus bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
avatar
messages : 16
Date d'inscription : 21/10/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: – chagrin de mes amours
Mer 26 Oct - 9:39

au moins, elles se ressemblent niveau jalousie Arrow c'est fort possible
merci en tout cas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
messages : 294
Date d'inscription : 12/10/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: – chagrin de mes amours
Jeu 27 Oct - 10:24


Validation
Gods die and everybody forget them



Le commentaire



Jolie fiche J'aime beaucoup ton interprétation de Macaria, cette enfant de la mort qui reste quand même ingénue et ayant besoin de l'attention de son père Je te valide avec plaisir .

Le guide de liberté



Félicitations, tu es validé(e). Avant de franchir les portes de Stockholm et les batailles entre dieux, voici quelques conseils qui pourront t'aider à survivre. D'abord, il te faut VÉRIFIER TON AVATAR DANS LE BOTTIN pour avoir la certitude qu'aucun double, maléfique ou bénéfique, ne vienne te voler ton visage. Ensuite, tu peux aller CRÉER TA FICHE DE LIENS ET DE RPS afin de ne pas terminer en âme noire et solitaire. Pense à faire un détour par la LISTE DES DIEUX. Tu peux aussi CRÉER UN SCÉNARIO et peut-être retrouver un visage de ton histoire, une personne avec qui survivre et mourir dans ce chaos. Enfin, si tu veux te détendre et oublier les sombres mémoires du passé, tu peux aller FLOODER avec les autres florentins. Mais n'oublie pas, il faut toujours se méfier de son voisin, ici. Alors, bon courage et bon jeu.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: – chagrin de mes amours

Revenir en haut Aller en bas
 
– chagrin de mes amours
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La vie a une fin, le chagrin n'en a pas.
» Mes z'amours
» Un depart cause beaucoup de chagrin
» Quoi de mieux que de noyer son chagrin dans un verre de whisky?[Valentin]
» Boule de Chagrin >> Ombre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CRYSTAL EYES :: 
FÖDELSE
 :: LA PRESENTATION :: DANS L'ANTRE DES ARMEES
-
Sauter vers: